Vue générale de Mayes

Copie_de_L1010508

L'Île de Mayes est depuis le milieu des années 1980 l'objet d'études démographiques avifaunistiques, notamment sur les populations de Pétrels.
Une partie significative de l'île est encore couverte par la végétation autochtone, en particulier des tapis d'Azorelle (Azorella selago) alternant avec du Chou de Kerguelen (Pringlea antiscorbutica). C'est notamment dans ce type d'habitat, et plus particulièrement dans le substratum tourbeux, que les Pétrels creusent de longs terriers pour leur reproduction.

Notre courte manip porte notamment sur le Gorfou sauteur (Eudyptes chrysocome) :

Copie_de_L1010579

Copie_de_L1010591

Poussin et individu non reproducteur en mue

Copie_de_L1010614

Gros plan sur un poussin

Copie_de_L1010615

Visite d'un jeune Cormoran de Kerguelen (Phalacrocorax verrucosus)

Copie_de_L1010674

Conclusion scientifique du jour : le Cormoran de Kerguelen (Phalacrocorax verrucosus) a des affinités avec Le Chameau (NDLR : bottes).