La manip Ecobio-Ornitho!

Je me rends notamment avec un collègue Ecobio (VCAT étudiant des espèces végétales et animales, introduites et autochtones) à Pointe Morne, l'extrémité nord de la Baie Norvégienne. Au programme : transects de végétation dans le désert de Morne, contrôles de bagues de Cormorans de Kerguelen (Phalacrocorax verrucosus) à la Pointe Morne et à la Pointe de l'Ornithologue, contrôle de survie des poussins de Grand Albatros (Diomedea exulans).
Voici quelques moments de cette manip.

Le duo Ecobio-Ornitho du moment dans le désert de Morne

Copie_de_Photo_014

Le désert de Morne correspond à une zone de plusieurs dizaines d'hectares qui subit depuis les années 1960 une forte érosion mettant à nu le substrat tourbeux et pierreux. Ce phénomène, unique à Kerguelen à une telle échelle, fait l'objet de la plus grande attention de l'équipe Ecobio (CNRS Rennes-Paimpont).

Otarie de Kerguelen sous la pleine lune à Pointe Morne

Copie__2__de_L1000019

Quelques Otaries de Kerguelen (Arctocephalus gazella) fréquentent régulièrement la Pointe Morne, quelque soit la saison. Par contre, la reproduction n'y a pas été observée.
Le site a la particularité d'abriter dans un abri rocheux la statue de la Vierge des Phoquiers; toute une page de l'histoire humaine à Kerguelen.

Éléphants de mer, lagune gelée et cabane de Pointe Morne (TAAF)

Copie_de_L1000054

La dite cabane et son cabanon vert

Copie_de_L1000111

-0,1°C enregistrés à l'intérieur au réveil.

Les grosses paluches du Pétrel géant subantarctique (Macronectes halli)

Copie_de_L1000021

Le Pétrel géant subantarctique (Macronectes halli) occupe une partie du terrain à Morne avec plusieurs dizaines de couples nicheurs. Il est surnommé localement par les ornithos "Cracoucass" du fait de caractères comportementaux particuliers.

Copie_de_Cracoucass

Poussin de Grand Albatros (Diomedea exulans) sous une averse de neige

Copie_de_L1000030

Ce poussin de Grand Albatros (Diomedea exulans) a environ deux mois. Son papa est en photo sur la rubrique du Tour Courbet de janvier. Le jeune oiseau va subir les rigueurs de l'hiver avant d'atteindre son indépendance en novembre. Il est seul depuis un mois environ. Un épais duvet lui assure son indépendance thermique pendant que les deux parents parcourent les mers pour recueillir sa pitance : chaque parent parcourt des milliers de Km entre chaque nourrissage.

Copie_de_L1000090

Transect de végétation dans le désert

Copie_de_L1000081

Le but principal de la manœuvre est d'évaluer l'évolution de la végétation sur les marges du désert.

Copie_de_L1000083

Dans ces contrées subantarctiques, la recherche fait appel à des outils hautement technologiques pour braver les rudes conditions hivernales : Fred, à quand le balai dans les relevés phytosociologiques en métropole?

Copie_de_L1000114